Événements

Accueil ::> Vie du collège ::> Journée « village d’Afrique » à la SEGPA

Journée « village d’Afrique » à la SEGPA

vendredi 9 janvier 2015, par Administrateur.

Les élèves de SEGPA avaient pour invité le Burkina Faso. L’occasion de s’instruire un peu sur ce pays, sa culture et la façon de vivre de ses collégiens.

En ce jeudi 8 janvier, journée de deuil national suite à un attentat terroriste à Paris, personne n’avait le cœur à la fête. Mais cette rencontre était prévue de longue date. Et quelle meilleure réaction face à l’intolérance que l’ouverture à une autre culture, la rencontre, la découverte de ce qui nous réunit au-delà de nos différences culturelles !
Comme un symbole de cette réunion au-delà des différences, Aïcha Boro-Letterrier et son mari Claude tissent des liens entre le Burkina Faso et la France. Avec leur association « les jardins de l’espoir », ils collectent des fonds pour créer des cantines au Burkina afin d’éviter aux écoliers et collégiens des kilomètres à pied pour rentrer manger chez eux le midi. Ils sont venus passer la journée au collège avec les élèves de SEGPA. Au programme, contes, littérature et poésie, chants, danse, pratique instrumentale et découverte du quotidien d’une adolescente, Salimata. L’occasion pour les élèves de Querqueville de comparer leur mode de vie à celui des collégiens burkinabés. Pas d’éléments de confort matériel dans les villages mais une atmosphère joyeuse, un plaisir d’être ensemble, une présence du rythme et de la musique dans les actes du quotidien.
Après les apprentissages de chants, danses et utilisation des djembés ou balafons, est venue l’heure de la mutualisation : le moment où l’on se réunit pour montrer à l’autre groupe ce que l’on a fait et réunir danseurs et musiciens. Ce spectacle de clôture fut un moment convivial.
Et pour clore agréablement la journée, le goûter proposait des spécialités africaines : gâteau à la banane préparé par les élèves de l’atelier Hygiène-Alimentation-Services, dégué (mélange de fromage blanc frais avec de la farine de petit mil), infusion de fleur d’hibiscus…Des goûts nouveaux découverts avec intérêt et plaisir.
Le lendemain, matin, tous les élèves étaient ravis de leur journée africaine et de voir les photos et vidéos de cette journée riche de rencontres. Le nom Burkina Faso évoque désormais quelque chose à chacun d’entre eux.